Canada - Sherbrooke - University of Sherbrooke

Université de Sherbrooke – Sherbrooke – Canada

Cette fiche du CyberAide a pour but de présenter et de donner les informations importantes à savoir pour partir en semestre d’étude à Sherbrooke, Canada.

Les informations présentées ici sont le témoignage d’un élève de l’INSA ayant fait son semestre d’étude dans cette université. Cette fiche est faite de manière volontaire donc il se peut qu’elle ne soit pas totalement exhaustive. De plus, les informations présentées correspondent au deuxième semestre de l’année 2023. Certaines informations pourraient donc avoir changé depuis.

Ces informations sont aussi relayées sur le WikiEtud dans la section correspondant aux départs à l’étranger ainsi que sur le compte instagram @mobil_insa en story à la une.

Généralités

 

Le Canada est le deuxième pays le plus grand du monde et fait 18 fois la taille de la France. Le seul pays limitrophe est les États-Unis. Un dollar canadien (CAD) correspond à 0.68 euros. Les langues parlées sont l’anglais et le français au Québec. Il faut compter entre 7 et 8 heures de vol pour rejoindre le Canada depuis la France. 

Sherbrooke est à deux heures de Montréal. C’est une ville dont la vie est rythmée principalement par l'université. La ville est relativement petite mais possède un très bon réseau de bus qui est gratuit pour les étudiants. Tout est accessible et pratique en général. 

L’université

L’université de Sherbrooke est séparée en de nombreuses facultés en fonction des spécialités. Il est possible d’être inscrit dans une faculté ou plusieurs selon les spécialités choisies. L’université est très agréable et accueille de nombreux clubs. De nombreuses activités sont organisées telles que des soirées avec de la musique et des ateliers avec des jeux. Il est donc assez facile de rencontrer des gens et de trouver de quoi s’occuper. Le campus a son propre centre sportif gratuit pour les étudiants. 

Voici quelques exemples de learnings:

3A MIC

  • Sci100: Histoire des sciences et des mathématiques.
  • IFT159: Analyse et programmation.
  • MAT324: Modèles Mathématiques.
  • MAT342: Théorie des anneaux.
  • MAT346: Analyse II.

3A ICBE

  • Microbiologie.
  • Biologie moléculaire et cellulaire I.
  • Biostatique multivariées.
  • Mécanique des fluides.

La vie sur place

La ville propose des choses à faire parmi lesquelles des matchs de hockey ou des balades. La coût de la vie est légèrement plus élevé qu’en France en termes de courses mais il est tout à fait possible de garder son train de vie habituel. 

Pour le logement, l’option la moins chère est de prendre une chambre sur le campus. Elles sont relativement petites et la cuisine et la salle de bain sont communes. C’est aussi l’option la plus pratique car les logements sont situés très proches des salles de cours. Il est également possible de trouver une colocation avec un québécois ou un autre étranger. Elles sont souvent plus chères mais mieux placées en ville. Si vous voulez sortir et rencontrer des québécois, c’est sans doute la meilleure option.

Quelques défauts à noter. Vous allez rencontrer beaucoup de monde mais il est beaucoup plus facile de rencontrer des étudiants étrangers (surtout des français) que des québécois. Il est difficile de créer des affinités en cours. En effet, beaucoup de québécois ne vont en cours que pour travailler. Si vous ne travaillez pas en groupe avec eux, il sera compliqué d’entrer dans leur cercle d’amis. 

Voyage/Tourisme

Voici les villes à découvrir au Canada et aux alentours:

  • Montréal à 1h30 - 2h de Sherbrooke en voiture, en Bus Limocar ou en covoiturage avec AmigoExpress. Pour dormir, contactez vos copains de l’INSA sur Montréal ou l’auberge Saint-Lo. C’est un carrefour pour visiter le Canada. C’est une ville dynamique avec des festivals (electronik picnic), des marchés d’été et de Noël et des patinoires en décembre. La ville est très diversifiée et compte un quartier chinois et des restaurants de toutes nationalités.
  • Québec à 2h30 de voiture de Sherbrooke. Pour vous y rendre, vous pouvez louer une voiture si vous avez plus de 21 ans ou bien utiliser des bus ou faire du covoiturage.
  • Toronto à 6 heures de bus de Montréal. La CN Tower vous permet d’avoir une vue sur toute la ville. De là, vous pouvez aller voir les chutes du Niagara qui sont à 1h30 en bus de Toronto.
  • Tadoussac, pour aller voir des baleines à 5h30 de voiture de Sherbrooke.
  • Saguenay est la ville la plus au Nord du Québec à 4h30 de Sherbrooke. C’est une ville plutôt industrielle mais proche de la nature québécoise avec une forêt et le lac Saint-Jean à proximité. C’est également le lieu où il y a le plus de chance de voir des aurores boréales. N’hésitez pas à consulter le site: https://www.spaceweather.gc.ca/forecast-prevision/cond-fr.php  
  • Mont-Tremblant à 3h30 de Sherbrooke pour les randonnées et le ski à partir de décembre.
  • Ottawa, la capitale du Canada, à 3h40 en voiture de Sherbrooke.
  • Boston aux États-Unis à 4 heures de voiture depuis Sherbrooke ou en bus depuis Montréal.
  • New-York à 8 heures de bus de Montréal. À noter que vous aurez besoin de l'ESTA, à faire sur Internet pour 20 euros environ,  pour partir aux États-Unis. Parmi les activités phares, on retrouve Brooklyn Bridge, Times Square, Statue de la Liberté et le musée MoMa.

Concernant les activités à faire autour de Sherbrooke, il y a:

  • Les randonnées dans les parcs naturels sont faisables à toutes les saisons. Attention l’entrée est payante.
  • Aller voir le lever/coucher du soleil au lac des nations.
  • Aller voir un match de hockey à Montréal au centre Bell. L’entrée coûte 50 euros minimum et le prix peut grimper rapidement selon votre place. À Sherbrooke, l’entrée pour un match coûte entre 10 et 15 euros et se déroule à la patinoire Cégep.
  • Aller voir un match de football américain de l’équipe Vert&Or.
  • Le show de drag queen au Boq qui a lieu une fois par mois pour 12 euros.
  • Une cueillette de pommes organisée par les résidences du campus avec dégustation de tarte aux pommes et jus de pomme et inclut un petit tour de tracteur.
  • Le ski avec des petites stations telles que Mont Bellevue, Mont Orford, Mont Sutton.
  • SI vous partez au second semestre, il y a des cabanes à sucre où vous pouvez faire plein de dégustations à l’érable dès le mois de mars.

Astuces/Administratif

En plus du passeport, il vous faudra également:

  • Une AVE, une autorisation de voyage électronique à faire en ligne avant le départ pour 7 dollars canadiens.
  • Un forfait téléphonique qui fonctionne à l'international. Le forfait free pour 19,99 euros par mois fonctionne très bien.
  • Une carte bancaire qui vous évite des frais supplémentaires.

Pas besoin de vaccin ni de visa. Vous pouvez cependant vous inscrire sur le fil d’Ariane.

Pour travailler au Canada, il vous faut:

  • Créer un compte bancaire au Canada. L’université à un partenariat avec Desjardins. 
  • Un permis d’étude ou de travail.
  • Un numéro de sécurité sociale canadien (NAS).

Pour la création du compte bancaire, sa création se fait directement sur place et coûte 5$ qui vous sont rendus à la fermeture du compte. Attention, pensez à fermer le compte avant de partir car la fermeture à distance est compliquée et il vous faudra payer des frais si le compte n’est pas utilisé depuis longtemps.

Le permis d’étude permet de travailler 20h par semaine maximum tandis qu’avec un permis de travail cela n’a pas d’importance. Il faut s’y prendre en avance car le permis nécessite des données biométriques qui ne sont faisables qu’à Paris ou Lyon (en France en janvier 2024). Pour plus d’informations: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes.html

Pour le NAS, il est facilement faisable en début d’année. Pour cela, demandez aux bureaux internationaux ou lors de la création de votre carte étudiante pour savoir où vous devez vous rendre.

Petits tips:

  • Faire sa carte étudiante rapidement permet de ne pas payer le bus
  • Pour ne pas payer trop cher lors de repas en extérieur, prioriser plutôt les plats à emporter pour ne pas avoir à mettre des tips constamment.
  • Avoir une voiture car les lignes de bus sont rares et les trains sont chers et c’est pratique pour accéder aux coins reculés. Cependant, notez qu’il vous est possible de louer une voiture au Canada à partir de 21 ans seulement.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter @lest_elle et @belet.adele sur Instagram !