Hanoi, Hanoi University of Science and Technology

Cette fiche du CyberAide a pour but de présenter et de donner les informations importantes à savoir pour partir en semestre d’étude à Hanoi, Vietnam.

Les informations présentées ici sont le témoignage d’un élève de l’INSA ayant fait son semestre d’étude dans cette université. Cette fiche est faite de manière volontaire donc il se peut qu’elle ne soit pas totalement exhaustive. De plus, les informations présentées correspondent au premier semestre de l’année 2023. Certaines informations pourraient donc avoir changé depuis.

Ces informations sont aussi relayées sur le WikiEtud dans la section correspondant aux départs à l’étranger ainsi que sur le compte instagram @mobil_insa en story à la une.

Généralités

La capitale officielle du Vietnam est Hanoi mais sa capitale économique est Sai Gon (aussi appelée Ho Shi Minh ville). Le Vietnam compte 96,2 millions d’habitants. La monnaie locale est le Dong et avec un taux de 1 EUR= 27 000 VND, c’est  la seconde monnaie la plus dévaluée au monde. La langue nationale est le Vietnamien, qui s’écrit en utilisant l’alphabet latin mais avec quelques caractères spéciaux. 

Concernant la situation politique, le pays est un régime communiste à parti unique. Le communisme est présent via les affiches et drapeaux. 80% de la population vietnamienne est athée mais on y rencontre quand même des religions variées. 

A propos de Hanoi : La ville regroupe 7,5 millions d’habitants et 6 millions de scooters (c’est vraiment le moyen de transport principal ici). C’est aussi la 5ème ville la plus polluée au monde. Le quartier de Old Quarter est la zone touristique et piétonne de Hanoi. On y trouve de quoi se balader, faire la fête et acheter toutes sortes de choses.

Du point de vue météo, l’été correspond à la saison des pluies avec de fortes températures (jusqu’à 40°C) et une humidité importante. L’hiver offre des températures plus douces, pas de pluie et un peu de froid au Nord du pays. Dans l’ensemble la météo est variée mais rien de trop extrême. Sur ce semestre, nous avons assez peu ressenti la saison des pluies et dès septembre la météo est devenue acceptable. Le kway peut quand même vous être utile !

L’université

La Hanoi University of Science and Technology (HUST) est appelée Bach Khoa en vietnamien.  C’est la meilleure université du Vietnam mais elle est classée parmi les 1200-1400 dans le World University Ranking. Elle accueille 40 000 étudiants dont 50 étrangers. Le campus est immense et situé en plein centre-ville. Il a beau être très grand, il n’est pas très beau et assez austère. Il y a très peu de vie extra-scolaire sur le campus.

Concernant les exchange program, il y a deux places ouvertes pour toutes les PO. Le premier semestre se déroule du 18 septembre au 5 février, ce qui est plus long que pour la plupart des destinations. Sur les 50 étudiants étrangers, c’était presque moitié allemands, moitié français. Une semaine d’intégration est proposée avec des cours de vietnamien, des cours de cuisine ou encore des visites. L'inscription à cette semaine coûte 100 euros. Le programme Elitech comprend une grande quantité de cours en anglais.

Maintenant à propos des cours. On a dû refaire tous nos Learnings une fois sur place donc ce n’est pas vraiment la peine de se prendre la tête à l’avance, sachant qu’il y aura forcément du changement. Pour les équivalences, 1 crédit vietnamien vaut 2 ECTS. Les cours sont globalement  plus simples qu’en France et l’emploi du temps est beaucoup plus léger. Niveau évaluation, il y a un midterm et un examen final par matière et le midterm consiste souvent en une présentation. Malheureusement, il n’y a pas de vacances mais une semaine de révision au milieu du semestre fait office de congé. La présence en cours n’est pas obligatoire donc il est aussi possible d’en manquer quelques-uns… En cours, les vietnamiens ne sont pas très assidus : ils arrivent en retard, dorment, jouent…

Points positifs : Les cours prennent peu de temps dans la semaine donc on a de longs week-ends pour voyager. Les professeurs sont très sympas et arrangeants. Le campus est situé directement en centre-ville. Le Highlands Coffee près du campus fait de supers cafés et la HUST offre objectivement les meilleurs Banh Mi de la ville.

Points moins positifs : Il y a un gros manque d’organisation dans les cours et à l’université en général. On trouve peu de clubs et de vie associative. Les étudiants étrangers sont peu encadrés par les professeurs donc on se débrouille pas mal tout seul. Dans l’ensemble, on ne choisit pas vraiment cette destination pour son université mais on s’en tire bien quand même.

La vie sur place

Se loger : Nous louons un appartement au Nord de Hanoi d’une superficie de 100 m2. Le loyer est de 540 euros pour deux personnes mais il est possible de trouver moins cher et plus près de l’université. Pour trouver un logement, nous pouvons vous conseiller le site Living Hanoi. Remarque importantes : il ne vaut mieux pas accepter les logements proposés par la HUST car ceux-ci sont petits et insalubres. 

Se déplacer : À Hanoi, il y a principalement trois options : les bus (option la moins viable, trajets pas chers  mais difficiles à prendre et longs à cause du trafic), les applications de transports comme grab (grab bike environ 1 euro et grab car environ 3 euros) ou le scooter (location à 30 euros par mois et c’est la solution la plus pratique si vous osez conduire). A Hanoi, les scooters sont rois. Conduire peut paraître compliqué mais on s’y fait vite et c’est vraiment pratique. Un plein d’essence coûte environ 3 euros. A noter : aucun de nous deux ne savait conduire un scooter avant de venir ici donc ça s’apprend bien. 

Manger : Le Vietnam a une gastronomie assez variée et il est plus rentable de manger dehors que de cuisiner soi-même. C’est super bon et pas cher même si on retombe souvent sur les fondamentaux de la cuisine asiatique : le riz et les nouilles. Un plat vaut en moyenne 2 euros et voici un petit florilège de nos favoris : pho bô, bun thit nuong, nem lui, hot pot,  banh mi, nem ran et notre top 1, le bùn cha.

Vivre à Hanoi: Hanoi est une ville très bruyante et polluée avec beaucoup de trafic routier. Les vietnamiens se lèvent très tôt, dès 6h l’activité de la ville bat son plein. Il y a assez peu de choses à visiter hormis quelques sites culturels et le Old Quarter. La ville est sûre, il n’y a aucun problème de sécurité pour se balader de jour comme de nuit. La négociation est omniprésente surtout dans les lieux touristiques donc il faut faire attention aux arnaques sur les prix. Globalement, on se plaît bien à Hanoi. 

Voyage/Tourisme

Voyager en Asie ne coûte pas cher. Pour les trajets, la meilleure option d’un point de vue rapport qualité/prix est le bus. Les trajets sont longs mais peu chers. On utilise beaucoup l’application 12go Asia. Pour se rendre dans d’autres pays, on peut également prendre l’avion. Côté logement, on va souvent dans des Homestay, des auberges de jeunesse où les tarifs sont aux alentours de 5 euros par nuit. Il y a beaucoup de backpackers en Asie donc on peut facilement rencontrer du monde. 

Voici une petite liste (non exhaustive) des destinations possibles : 

  • Vietnam du Nord (sans doute la meilleure partie) : Sa Pa, Hà Giang,  Catba, Halong Bay, Mai Châu, Pu Long, Ninh Binh ;
  • Vietnam “du milieu” : Huê, Hoi an, Da Lat, Nha Trang ; 
  • Vietnam du Sud : Hô Shi Minh ville, Cân Tho, Phu Quoc ; 
  • Autres Pays : Laos, Cambodge,  Hong Kong, Thaïlande, Malaisie

Astuces/Administratif

Avoir un VISA : Contrairement à d’autres pays, c’est très simple : en arrivant à l’aéroport il suffit de se munir de 100 dollars et de la lettre de la HUST imprimée et en 30 min (ou plus suivant l’affluence) votre visa est prêt. Il est possible de retirer de l’argent directement à l’aéroport. Important : pensez à avoir un passeport valide au moins 6 mois après le semestre. 

Payer sur place : On peut retirer du liquide avec des frais de retrait (addition des frais de banque français et vietnamiens) mais il existe des banques vietnamiennes sans frais comme TP Bank. Sinon, on peut aussi ouvrir un compte en banque vietnamien (cela  vous prendra environ 2 ou 3h de paperasse) qui est beaucoup plus pratique une fois sur place. Il fonctionne comme Lydia avec des QR Code et chaque magasin en a un. A titre d’exemple, ma banque est BIDV. 

Vaccins : Les vaccins ne sont pas obligatoires mais conseillés. Personnellement, nous avons fait la “totale” : hépatite A et B, fièvre typhoïde, rage, encéphalite japonaise. Nous les avons réalisés en amont en France pour un coût total de 500 euros environ. Il est aussi possible de les faire sur place pour moins cher. Objectivement, certains ne sont pas forcément utiles si on reste à Hanoi ou dans les lieux touristiques (la rage par exemple). Bon à savoir : Il n’y a pas de risque de paludisme au Vietnam. Nous connaissons des étudiants qui n’ont fait aucun vaccin et ne sont pas tombés malades. Par contre, il faut impérativement penser à souscrire une assurance maladie. Deux de nos amis ont eu la dengue et les frais médicaux sont revenus chers. 

Carte sim : Les deux opérateurs les plus connus sont Viettel et Vinaphone. Le moins cher est de prendre une carte à l’aéroport et de la recharger tous les mois au Winmart. Sinon, on peut directement prendre un abonnement 6 mois chez Viettel.

Contacts: @maximegrz_ @oceanee_rnd_